Présentation

Le laboratoire MSC est un Laboratoire de physique macroscopique très pluridisciplinaire, en particulier via ses interfaces avec le vivant et l’environnement. Il s’intéresse à l’apparition et à l’utilisation de la complexité dans des situations très variées

© MSC

Les trois grands domaines de recherche du laboratoire que nous explorons théoriquement sont :

  1. La physique non linéaire au sens large (dont l’hydrodynamique et la physique des milieux granulaires).
  2. La physique de la matière molle.
  3. La physique des interfaces avec la chimie, la biologie et la médecine.

L’expertise du Laboratoire va des aspects fondamentaux et théoriques jusqu’aux matériaux (particulièrement ceux issus de la Matière Molle, leur rhéologie complexe, leurs propriétés de surface, mouillage, etc.), la géophysique (travaux sur les dunes, l’érosion ou la détection de contaminants dans l’environnement), l’agronomie (croissance et dynamique des végétaux), et l’ingénierie  biomédicale (mise au point de méthodes de diagnostic ou de principes nouveaux de traitement, nanotoxicologie, thérapie cellulaire, ingénierie tissulaire, contrôle de l’expression des gènes… ).

Le laboratoire est structuré en six équipes avec une forte porosité à la fois thématique et personnelle entre les équipes, source d’interactions. À ces équipes s’ajoute une équipe d’accompagnement à la recherche composée d’ingénieurs et de techniciens, où des compétences pluridisciplinaires sont présentes : bureau d’étude, mécanique, informatique, instrumentation, électronique, chimie et biologie.

À lire aussi

Formation de singularités en érosion par dissolution

Formation de singularités en érosion par dissolution

En s’écoulant sur des roches solubles, l’eau peut créer dans la nature des motifs remarquables, qui présentent souvent des pointes acérées. Les coups de gouge, dépressions concaves entourées de crêtes, en sont un exemple commun. En combinant mesures de terrain, modèle...

La mécanique des plantes grimpantes décryptée

La mécanique des plantes grimpantes décryptée

On a vu récemment fleurir des parasols végétaux sur les parvis de gare de la capitale (et ailleurs). Une structure ressemblant à un parapluie a été conçue pour soutenir et guider la croissance de la plante, de manière à ce qu'elle puisse pousser afin de créer un îlot...